Avant de vous parler des choses qu’on peut faire au Katoum à part dormir et manger, laissez-moi vous rappeler que pour atteindre ce petit paradis, il faudra passer par Air Côte d’Ivoire sinon c’est évident que vous ne profiterez pas (si c’est un court séjour) de votre voyage.

La première des activités pour les paresseux comme moi c’est évidemment la piscine. Alignée de sorte à donner une impression de continuité avec la mer, elle a la bonne hauteur pour tous ceux qui ne savent pas nager ou qui ont peur d’avoir de l’eau au-dessus du cou. Elle est belle et enfin qui n’aime pas se mouiller !

 

À lire > Premier voyage en avion avec Air Côte d’Ivoire

La deuxième activité c’est la navigation sur la rivière Nero. Une activité qui permet de découvrir que Katoum œuvre pour la protection des singes en discutant avec les chausseurs et en les nourrissant depuis les gains de l’hôtel. Une activité de cœur qui contribue à préserver un patrimoine de notre pays. Une belle surprise que j’ai eu l’occasion de vérifier avec le guide DANIEL. Nous nous sommes lancés dans un trip passionnant étayé de belles histoires que je vais vous raconter dans un autre article.

 

À lire > Katoum, le havre de paix

La troisième activité c’est la découverte de la piscine naturelle. Située à des kilomètres (on roule longtemps !) de l’hôtel, cette piscine se trouve dans un endroit reculé encore à l’abri des humains (pour combien de temps ?).

 

C’est juste magnifique, on se dit : « tout ça, c’est chez nous ? Tout ça, c’est notre pays ? »

La piscine est une cavité dans une roche alimentée par les vagues qui viennent s’écraser d’où l’appellation piscine naturelle. J’y ai juste trempé les pieds parce que la profondeur ne m’inspirait pas confiance (je suis une peureuse parfois). Une activité magnifique qui permet de remercier Dieu pour sa bonté et son amour infini ! Il nous a gâtés vraiment !

 

À lire > Grand Bereby, me voici !

Il y a d’autres activités (de 3500 FCFA à 30 000 FCFA) qui sont déclinées sur une fiche à l’hôtel et si vous êtes aventureux vous pourrez les faire toutes.

Premier voyage en avion avec Air Côte d’Ivoire, afro épicurien webzine, voyage cote d'ivoire,Il y a une activité qui elle ne dépend que de vous à savoir marcher jusqu’à l’embouchure. La rencontre entre la rivière Nero et la mer. Le trajet est pour les bons marcheurs et j’en étais une il y a longtemps donc je me suis permis de le faire et j’avoue qu’au bout à la croisée des eaux on a envie d’une seule chose : crier de joie !

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here