Escapade gastronomique : Ono (Onomo) Colors

0
24
expérience food, food, foodie, restaurant, critique, femmes, serialfoodie, ci, civ, ci225, team225, cuisine, blog, découverte, foodiewebzine, côte d'ivoire, critique culinaire, Air Cote d'Ivoire, Tourisme, Voyage, travel, bamako, mali, Onomo Bamako, travel in africa , tourisme en afrique, travel bamako, travel onomo, bamako travel, onomo bamako, travel Mali, voyager mali, voyager Bamako, voyager onomo, Bamako, voyager onomo, travel air Cote D'ivoire, voyager air Cote D'ivoire,

Aujourd’hui, c’est mon dernier jour sur le sol malien…

Je retiens de mon séjour la chaleur et la sympathie des Maliens, le fait qu’ils adorent le zoo, qu’ils sont vraiment polis.

Quand il ne fait pas chaud, il fait bon vivre à Bamako. Cette ville qui est la première d’Afrique que je visite me rappelle les périodes d’insouciances quand mon pays n’avait pas encore connu la guerre. Ils restent heureux malgré tout et c’est formidable.

Le restaurant d’Onomo Bamako depuis le début ne cesse de me surprendre et pour ce dernier déjeuner avant de prendre la navette pour l’aéroport, je suis dans l’expectative.

Je me mets en jambe avec un Mojito pastèque appelé aussi « Detox ». C’est la boisson qu’il me faut pour m’ouvrir les yeux. Elle a bon goût !

En entrée, je me décide pour le carpaccio de poisson au citron vert. Le poisson est frais et bien effilé, avec une salsa de légumes et arrosée de citron vert c’est l’entrée idéale pour ne pas arrêter trop tôt le déjeuner.

expérience food, food, foodie, restaurant, critique, femmes, serialfoodie, ci, civ, ci225, team225, cuisine, blog, découverte, foodiewebzine, côte d'ivoire, critique culinaire, Air Cote d'Ivoire, Tourisme, Voyage, travel, bamako, mali, Onomo Bamako, travel in africa , tourisme en afrique, travel bamako, travel onomo, bamako travel, onomo bamako, travel Mali, voyager mali, voyager Bamako, voyager onomo, Bamako, voyager onomo, travel air Cote D'ivoire, voyager air Cote D'ivoire,En plat de résistance, c’est le poulet grillé. Pour juger avec objectivité la cuisine d’un restaurant, il faut aussi tester les classiques. Le poulet grillé est vraiment réussi depuis la friture des morceaux jusqu’aux sauces. Les frites ne sont plus à présenter, elles restent égales à elles-mêmes. Un plat à applaudir.

Je finis ce déjeuner en beauté avec l’« Ono Colors » le dessert aux couleurs de l’hôtel Onomo.

C’est la belle surprise de ce déjeuner. Un dessert digne des grandes tables. Je n’ai pas de mots. De la sauce anglaise (parfaite) aux boules de glaces en passant par les disques de chocolat et la sauce chocolat ce dessert est le clou du spectacle, la première ballerine sur la scène, le rideau de fin.

À lire > Air Côte d’Ivoire – Onomo Hotels, tandem choc pour chics séjours en Afrique!

Onomo Bamako, chapeau bas.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here