Le cocon – Onomo hôtel Lomé

0
265
escapade gastronomique lome, Onomo hotel lome, air Cote d'Ivoire, serialfoodie, afroepicurien webzine, voyage, tourisme, lome, togo, travel air Cote d'Ivoire

La chambre qui m’est attribuée est un véritable bijou. Le pas de porte passé, je suis sous le charme et cela est peut dire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

escapade gastronomique lome, Onomo hotel lome, air Cote d'Ivoire, serialfoodie, afroepicurien webzine, voyage, tourisme, lome, togo, travel air Cote d'IvoireDepuis le plateau d’accueil jusqu’au balcon qui donne sur la piscine, je suis très certainement au paradis.

La chambre est composée à l’entrée des toilettes qui sont indépendantes du reste de la pièce (le format classique des chambres Onomo hôtels est ici respecté). Ensuite, il y a l’espace lavabo-salle de bain qui est ici composé d’un paravent de séparation entre la chambre et la salle de bain d’un réfrigérateur, du lavabo, d’un pack d’accueil (eau, thé, café…).

J’aime la petite touche féminine avec les accessoires brandés aux couleurs de l’hôtel (savonnettes…), le sèche-cheveux et le miroir.

À lire > Escapade Gastronomique à Bamako!

La salle de bain est dans le prolongement et est en modèle semi-ouvert. Elle a toutes les commodités pour faire sa douche avec le sourire.

Quand on passe le paravent, on tombe sur deux grandes armoires dont une avec un superbe peignoir et le coffre (l’une des meilleures idées qui soient) et enfin la pièce maîtresse de la chambre, le lit.

Ici, c’est le paradis. Le lit est magnifique tant en forme qu’en fond. La literie est magique, les draps aux couleurs locales donnent une belle touche ethnique.

En face du lit, on trouve le bureau, la télévision, un meuble pour poser ses affaires et un immense miroir.

Enfin, on a le balcon qui donne directement sur la piscine et offre une vue vacancière.

Un véritable cocon qui pourrait faire oublier ses priorités de voyage à n’importe qui.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’idéal si on est juste là pour le farniente sinon on aura sûrement le cœur brisé de ne pouvoir y passer plus de temps.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Please enter your name here